Tableau : 32

Volcanisme

Limites des plaques et « points chauds »

Les îles Galápagos, situées à 1000 km à l’ouest de l’Équateur dans l’océan Pacifique, sont d’origine volcanique. La plaque tectonique de Nazca (30), sur laquelle reposent les îles, se déplace sur une chambre magmatique (« point chaud »), qui provoque encore de nos jours une activité volcanique sur les îles d’Isabela et de Fernandina. Sur cette dernière, le volcan Cumbre est entré en éruption pour la dernière fois en avril 2009. L’image radar du satellite Envisat montre des structures colorées dans l’eau : elles sont le résultat des différences de hauteur causées par le vent et les vagues.

Lieux d’origine des volcans

Les volcans se forment généralement sur les bords des plaques tectoniques, c’est-à-dire là où les plaques divergent (1), se rapprochent (2), ou plongent l’une sous l’autre (3). Les conditions particulières qui y règnent conduisent à la fusion de la roche solide et à la formation de magma. Des dépôts magmatiques sont créés. Lorsque la pression devient trop importante, le magma remonte par les fissures de la croûte terrestre et une éruption volcanique se produit.

Points chauds

Cependant, les volcans peuvent également apparaître ailleurs que sur les bords des plaques tectoniques, au-dessus de ce que l’on appelle les « points chauds » (5). Ce sont des zones de fusion stationnaires dans le manteau terrestre. Lorsqu’une plaque tectonique se déplace sur un « point chaud », les volcans se forment les uns après les autres comme un collier de perles. Les exemples les plus connus sont Hawaï et les îles Galápagos.

Kilauea à Hawaii